vendredi 17 avril 2015

16 recettes de salades repas

Je ne sais pas pour vous, mais moi le printemps me donne envie de cuisiner plein de légumes frais ! Surtout avec l'ouverture de la ferme Régis cette semaine, un marché régional situé à Joliette qui offre des fruits et légumes superbes à prix extraordinaire, mais aussi des fromages au prix du gros, des produits régionaux et plein de belles surprises à chaque fois que j'y vais ! Je suis donc allée faire mon tour et, comme d'habitude, j'a acheté une quantité astronomique de légumes pour presque rien. Et je me suis dit que je me cuisinerais des salades pour écouler le tout.

J'ai longtemps fait partie des gens qui n'aiment pas les salades. Je trouvais ça triste et insipide, car pour moi, une salade était constituée de laitue, concombre, tomate et de vinaigrette du commerce. Mais à force de tester des recettes, j'ai découvert plusieurs variantes que j'aimais vraiment beaucoup. Mes critères pour apprécier une salade sont les suivants : elle doit être sous forme repas et contenir idéalement au moins une protéine, un fruit, un légume, un ingrédient sucré, un ingrédient salé et un ingrédient croquant. Aussi, la vinaigrette (maison !) et/ou la présence d'herbes fraîches peuvent faire toute la différence entre une salade plate et une salade extraordinaire.

Si, tout comme moi, vous devenez fan de salades au printemps, voici mon top 16 des meilleures salades repas !








 




































dimanche 12 avril 2015

Polenta crémeuse aux crevettes et pesto d'épinards

Voici une petite recette rapide que j'ai réalisée principalement pour passer un restant d'épinards. La recette dans son ensemble est délicieuse mais ce petit pesto d'épinards vole la vedette. Il est à refaire sans hésiter pour garnir salades, pâtes, poulet et soupes !


1 portion

Polenta :

3 cuillères à soupe de semoule de maïs (35g)
1 tasse d'eau, de lait ou de bouillon
10g de parmesan
150g de crevettes décortiquées
1/2 tomate en dés
Sel et poivre au goût

Pesto (1/2 tasse) :

75g de bébés épinards
10g d'amandes rôties
25g de parmesan
2 gousses d'ail
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
Sel au goût

Préparer le pesto. Réduire l'ensemble des ingrédients au robot culinaire jusqu'à l'obtention d'une purée. Réserver.

Étaler les crevettes sur une plaque, saler, poivrer et cuire au four à 400°F jusqu'à ce qu'elles soient bien roses (quelques minutes suffisent). Réserver.

Porter l'eau à ébullition. Y jeter la semoule et cuire en brassant jusqu'à l'obtention d'une purée. Incorporer le parmesan et saler.

Verser la polenta dans un bol et garnir de crevettes, de tomates et d'une cuillérée de pesto.

mardi 7 avril 2015

Penne au bacon en sauce crémeuse

Le mois d'avril sonne le retour des contrats à la pelletée à mon travail. Ce qui veut dire beaucoup de temps à l'hôtel, plusieurs repas au resto et peu ou pas de temps pour cuisiner, donc pas d'épicerie à faire. Mais il faut quand même que je mange pendant le weekend entre deux contrats ! Voici donc le genre de recette que je suis en mesure de me concocter avec les trucs que j'ai presque toujours à la maison. Et puis avec du bacon, tout est bon, je suis certaine que vous êtes d'accord !


1 portion

60g de penne
2 tranches de bacon
10g de tomates séchées
2 cuillères à soupe de persil frais ciselé
10g de pâte de tomate
3 cuillères à soupe de crème 15%
1/4 tasse d'eau de cuisson des pâtes
10g de parmesan

Cuire le bacon (au micro-ondes pour moi) et l'émietter grossièrement. Réserver.

Cuire les pâtes, prélever 1/4 tasse de l'eau de cuisson puis égoutter. Réserver.

Dans le même chaudron qui a servi à cuire les pâtes, mélanger le reste des ingrédients, sauf le parmesan, à l'aide d'un fouet. Cuire à température moyenne-élevée en fouettant continuellement jusqu'à ce que la sauce ait réduit et ait la consistance désirée.

Verser les pâtes dans la sauce, mélanger et servir, garni de parmesan.

dimanche 5 avril 2015

Potage de courge butternut à la mexicaine au piment ancho

Il me restait une courge butternut de l'automne dernier et c'est dans cette recette que j'ai décidé de l'utiliser. Cette soupe est juste assez relevée et bien goûteuse. L'ajout de crème sûre et de graines de citrouille n'est pas à négliger car ça apporte une douceur et un croquant très agréables. À refaire !


6-8 portions

1 courge butternut de 2 1/2 lbs (environ 1kg une fois pelée et vidée), pelée, en dés
2 piments séchés anchos, la queue enlevée (environ 30g - 15g serait suffisant)
2 oignons en dés
2 carottes en dés
2 gousses d'ail écrasées
1 litre de bouillon de poulet
1/4 cuillère à thé de paprika fumé
Sel a goût
Pour garnir : graines de citrouilles grillées et crème sûre

Étaler les cubes de courges sur une plaque. Cuire au four à 350°F pendant 40 minutes. Réserver.

Faire griller les piments à sec dans une poêle bien chaude, quelques secondes de chaque côté. Tiédir et déchirer en morceaux. On peut conserver les graines pour la soupe si désiré.

Faire revenir l'oignon, les carottes et l'ail dans un peu d'huile pendant 5 minutes. Ajouter le reste des ingrédients, couvrir et porter à ébullition. Réduire le feu et mijoter environ 20 minutes, ou jusqu'à ce que les carottes soient cuites. Réduire en purée lisse.

Au service, garnir de graines de citrouille grillées et de crème sûre.

vendredi 3 avril 2015

Galettes aux gourganes et aux épinards

Devinez c'est une recette de quiiiiii ! Vous avez dit Ottolenghi ? Yesss ! Cette recette provient du livre Plenty, que je n'ai pas... mais que j'ai trouvée en ligne sur Scandi Home. Il y a longtemps que je voulais cuisiner les gourganes (aussi appelées Fèves des marais, Fava bean et Broad Bean... c'est mélangeant, je ne savais pas que c'était tout la même chose au départ). J'ai utilisé des fèves en boîte, parce qu'elles traînaient depuis trop longtemps dans mon armoire, mais j'en ai aussi au congélo pour la prochaine fois - trouvées chez Adonis.

J'étais un peu intimidée par la chose, ne sachant pas trop si c'était un légume ou une légumineuse (j'en ai conclu que c'était plutôt cuisiné comme un légume). De plus, il faut peler chaque gourgane une par une (je ne parle pas de la cosse ici, mais bien de la petite peau sur chaque fève) et honnêtement, ça a l'air bien plus long que le temps réel que ça prend puisque les fèves sont assez grosses.

Somme toute, la recette est donc très simple à réaliser et tellement bonne !!! Je dois avouer ne pas encore savoir ce que goûtent réellement les gourganes parce qu'une fois mélangées au reste, le goût qui ressort le plus est celui des épices. Mais ces galettes sont franchement très délicieuses ! Elles font un super accompagnement. À refaire certainement !


8 galettes

100g d'épinards surgelés, décongelés, pressés pour retirer l'eau
1 cuillère à soupe d'huile d'oive
500g de gourganes écossées
150g de patates pelées, en dés
1/2 cuillère à thé de curcuma
1/8 cuillère à thé de coriandre moulue
1/2 cuillère à thé de cumin
2 cuillères à soupe de persil haché
35g de panko
1 oeuf
Sel et poivre

Cuire les patates. Égoutter et réserver.

Si les gourganes ne sont pas cuites, les blanchir à l'eau bouillante environ 2 minutes. Refroidir. Si les gourganes sont en conserve, rincer et égoutter.

Peler chaque gourgane. Dans un grand bol, mettre les patates, les gourganes et les épinards. Écraser avec un pile-patate ou une fourchette jusqu'à l'obtention d'une purée grossière. Ajouter les épices, le persil, l'oeuf, l'huile, le sel et le poivre. Bien mélanger. Incorporer le panko.

Façonner 8 galettes. Réfrigérer environ 30 minutes ou jusqu'au moment de cuire.

Cuire dans une poêle dans un peu d'huile jusqu'à doré de chaque côté. Déguster immédiatement.

mercredi 1 avril 2015

Brioches de Pâques (Hot cross buns)

Il y a tellement longtemps que je voulais faire ces brioches ! J'étais totalement intriguée par cette version avec la croix imbriquée dans la pâte à brioche (et non pas faite de glaçage). Pourtant, c'est super simple, mais ça me fascinait. Voici donc un mystère de résolu et une recette que je peux rayer de ma liste !

Les brioches de Pâques sont d'origine britannique et on les retrouve dans tous les pays reliés de près ou de loin à cet empire. C'est une pâte briochée aux épices et aux fruits séchés ou confits. Pour ma part, je suis allée dans le classique avec des raisins secs mais n'hésitez pas à utiliser des canneberges, des écorces d'agrumes confits ou, pourquoi pas, des dattes hachées, des pruneaux ou des pommes séchées !

Ces brioches sont délicieuses, moelleuses et leur goût rappelle le pain aux raisins (dont je suis à la base une grande fan). Vous pouvez les manger chaudes ou tièdes, grillées, beurrées, avec de la confiture, alouette ! Pourquoi pas les couper en deux et en faire des brioches dorées pour le matin de Pâques ? Ou encore un pouding au pain ? Je vous le dis : les possibilités sont infinies !

12-16 brioches

Pour les brioches :

1 tasse d'eau tiède
1 cuillère à soupe de levure
3 cuillères à soupe de sucre
1/3 tasse de lait en poudre (100g)
1 oeuf
2 1/2 tasses de farine
1 cuillère à soupe d'huile de canola
Une pincée de sel
1/2 cuillère à thé de clou de girofle moulu
1 cuillère à thé de cannelle
1/4 cuillère à thé d'anis étoilé moulu
1 tasse de raisins secs

Pour la croix :

1/4 tasse de farine
8 cuillères à thé d'eau

Dans le bol du batteur sur socle, mélanger l'eau, la levure, le sucre, le lait en poudre et l'oeuf. Incorporer 1 1/2 tasse de farine. Retirer le bol du socle, couvrir et laisser lever environ 30 minutes.

Remettre le bol sur le socle. Ajouter le reste de la farine, l'huile, le sel, les épices et les raisins secs. Bien mélanger. Pétrir pendant 5 minutes. Retirer le bol du socle, couvrir et laisser lever 30 minutes.

Façonner 12 ou 16 boules de taille égale. Déposer sur une plaque chemisée d'un parchemin. Couvrir et laisser lever 30 minutes, ou jusqu'à ce que les boules se touchent.

Préparer le mélange pour les croix. Mélanger la farine et l'eau. À l'aide d'une poche à douille ou d'un ziploc au coin coupé, dessiner une croix sur chaque brioche.

Enfourner à 375°F pendant 20 minutes. Tiédir avant de déguster avec du beurre ou de la confiture. On peut aussi glacer les brioches, mais je ne l'ai pas fait.

lundi 30 mars 2015

Cake de maïs au thon et à l'avocat

J'ai acheté un filet d'avocats mais comme je suis seule, c'est relativement long à manger et je me suis retrouvée avec des avocats bien mûrs. Il me fallait trouver une façon de les passer ! J'ai cherché des recettes sur le web. Rien ne me plaisait. Jusqu'à ce que j'aie une illumination : un cake. Oui mais un cake à quoi ? Puisque le thon et l'avocat vont souvent de pair dans les recettes, je me suis rappelé du cake au thon à Isa. Et si je faisais une version mexicaine au thon en remplaçant le beurre par de l'avocat ? Voilà donc comment cette recette est née !


12 portions

150g de farine (1 tasse)
50g de semoule de maïs (1/3 tasse)
2 1/2 cuillères à thé de poudre à pâte
3 oeufs
125g d'avocat réduit en purée
50ml de babeurre (ou de lait)
80g de fromage Monterey Jack au jalapeno, râpé
2 boîtes de thon émietté dans l'eau, égouttées
Sel et poivre au goût

Dans un petit bol, mélanger la farine, la semoule et la poudre à pâte. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger l'avocat, les oeufs et le babeurre. Ajouter les ingrédients secs et brasser pour humecter. Incorporer le thon et le fromage.

Verser dans un moule à cake et cuire à 350°F pendant 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre ressorte sec. Tiédir.

Servir comme collation ou comme repas léger avec une soupe et/ou une salade.

lundi 23 mars 2015

Biscuits monstrueux sans gluten + nouveaux emballages de Smarties

J'ai été contactée pour tester les nouveaux emballages de Smarties. Je ne suis pas une grande consommatrice de ce produit, mais je me suis sacrifiée pour vous, public en délire ! En effet, depuis janvier 2015, Nestlé propose de nouveaux emballages pour ses Smarties. J'ai reçu deux des trois nouveaux emballages. D'abord, il y a les boîtes à trois compartiments de 15g chacun puis le pot avec bouchon doseur. Le but de ces nouveaux emballages est de mieux gérer les portions. Je crois que c'est une très bonne idée car, en toute franchise, qui donc est capable de s'arrêter à "juste un peu" de Smarties (ou de chips, ou de ce que vous voudrez). Nous vivons dans un monde où la taille des portions est trop souvent gigantesque et je pense que tout outil pour mieux les gérer est le bienvenu.


Les boîtes de 45g se présentent avec un petit séparateur de carton qui permet d'isoler les trois compartiments et on peut ouvrir un seul compartiment à la fois (reste à voir si vous serez capable de résister et de ne pas ouvrir les deux autres sur le champ !). Le pot avec couvercle doseur est impressionnant car pour l'avoir testé, il contient exactement le 15g de Smarties promis. Je m'attendais à une mesure très approximative et je suis donc agréablement surprise.

Je tiens aussi à saluer le fait qu'au lieu de faire des paquets plus petits qu'ils nous vendent plus chers (comme la plupart des autres entreprises), ils ont opté pour des paquets de même taille ou plus grands, qu'on peut doser de manière exacte, ce qui permet de réduire la quantité d'emballage utilisé. Les produits qui minimisent le suremballage, ça je trouve ça winner !

Bon, reste que j'ai quand même reçu pas mal de Smarties et qu'il fallait bien que je trouve quoi faire avec ! Je me suis dit que mes collègues seraient ravis d'avoir de quoi se mettre sous la dent. J'ai donc opté pour cette recette, qui contenait  beaucoup trop de choses que j'aime en même temps (avoine, chocolat, beurre d'arachide... ouééé !) et qui m'ont donné un produit fini hallucinant. Vous savez, le genre de biscuits qui s'étalent à la cuisson et dont on n'est pas tellement sûre qu'ils sont réellement cuits à la sortie du four mais une fois refroidis, ils sont parfaitement chewy ? (Je réfère à cette texture comme étant des biscuits "subway"). La grande quantité de gras et de sucre n'y est sûrement pas pour rien... d'où le pourquoi je vous invite à les partager avec vos proches ! Par contre, si vous réduisez le gras ou le sucre, c'est certain que vous n'obtiendrez pas cette texture.

Ah j'oubliais : ils sont sans gluten, avis aux intéressés !



24 gros biscuits

3/4 tasse de beurre d'arachide crémeux
1/2 tasse de cassonade
1/2 tasse de sucre
1/4 tasse de beurre mou
2 oeufs
1/2 cuillère à soupe de vanille
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
2 1/4 tasses de flocons d'avoine à cuisson rapide
1/2 tasse de pépites de chocolat
1/2 tasse de smarties (125g)

Battre le beurre d'arachide, le sucre, la cassonade et le beurre jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Ajouter la vanille et les oeufs et continuer de battre.

Incorporer le bicarbonate de soude, l'avoine et les pépites de chocolat. Mélanger jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

Façonner les biscuits et les déposer sur des plaques chemisées de parchemin. Conserve un bon espace entre chaque biscuit car ils s'étalent pas mal à la cuisson (j'en ai mis seulement 8 par plaque). Garnir de smarties.

Cuire au four à 350°F pendant 10 minutes. Le pourtour des biscuits doit être doré mais le centre n'aura pas l'air cuit. C'est normal. Laisser tiédir quelques minutes avant de transférer sur une grille puis laisser refroidir complètement.