samedi 28 février 2015

Poulet balti pasanda

Je suis sur une lancée de cuisine indienne grâce à mon livre The Curry Secret. Cette fois-ci, je me suis arrêtée sur une recette de poulet balti pasanda. C'est un plat bien "saucé" et savoureux. Le poulet reste très juteux après la cuisson. Hautement recommandé !

4 portions

Marinade :

400g de poitrine de poulet, en dés
75g de yogourt nature
1/2 cuillère à thé de curcuma
1/2 cuillère à thé de graines de cumin
4 gousses de cardamome écrasées
6 grains de poivre noir
2 cuillères à thé de garam masala
1 cuillère à soupe de poudre d'amande
2 gousses d'ail hachées finement
1 cuillère à thé de poudre de piment fort
1/2 cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de paprika

Curry :

1 cuillère à thé d'huile de canola
2 tasses de base de curry
1 cuillère à thé de garam masala
1/4 tasse de labneh (ou crème, crème sûre, yogourt)
Coriandre fraîche pour garnir

Mélanger tous les ingrédients de la marinade. Mariner au moins 3 heures et jusqu'à 3 jours.

Chauffer l'huile dans une grande poêle. Ajouter la basse de curry et chauffer jusqu'à léger épaississement, environ 5 minutes. Incorporer le poulet et la marinade. Bien mélanger et chauffer à feu moyen-doux jusqu'à ce que le poulet soit cuit, environ 15 minutes, en brassant souvent.

Ajouter le labneh et le garam masala. Bien mélanger. Chauffer quelques minutes de plus.

Servir garni de coriandre ciselée.

jeudi 26 février 2015

Soupe ramen au cervelas

Pendant le temps des fêtes, j'ai réalisé la recette de bouillon pour soupe ramen du Momofuku. Je ne le regrette pas du tout car j'ai maintenant un beau stock de bouillon au congélateur que j'ai congelé en portions d'une tasse, juste ce que j'ai besoin pour me faire une soupe.

Aujourd'hui, je vous propose une version très intéressante de la soupe ramen. Étant donné que Chang utilise du bacon comme saveur de base pour son bouillon, j'ai pensé qu'il serait intéressant de faire une soupe ramen avec ma saucisse fumée préférée : le cervelas. Ce fut toute une bonne idée parce que le mariage de saveurs est génial. Si vous n'avez pas de cervelas, ce n'est pas grave. Vous pouvez utiliser une autre viande (poulet, porc) ou même du tofu, fumé ou régulier. Les produits à base de poissons blanc et de fruits de mer se marient aussi très bien à cette soupe. Personnellement, j'ai découvert les fishballs et je suis tombée en amour. On en trouve au chinois, dans la section du surgelé. La sorte que j'ai achetée (Tasty Brand) est à la seiche mais je compte bien tester les autres saveurs.

Vous pouvez varier les ingrédients de cette soupe comme bon vous semble. Personnellement, j'aime bien y retrouver les éléments suivants : un légume vert, un champignon, une protéine (viande, fruits de mer ou substitut), des nouilles bien épaisses et un oeuf avec le jaune coulant. J'ai souvent vu des recettes qui mettaient du maïs frais cru et j'ai bien hâte d'être en saison pour tester cette variante.

 1 portion

1 oeuf
40g de nouilles udon séchées
1 tasse de bouillon pour soupe ramen du Momofuku
2-3 shiitakes, le pied enlevé, tranchés grossièrement
2 bébés bok choy entiers, ou 1 moyen coupé en deux dans le sens de la longueur
60g de saucisse fumée cervelas, tranchée
1 oignon vert haché finement
1 cuillère à thé de miso (facultatif)

NOTE : Si vous avez un bon appétit, vous pouvez facilement doubler tous les ingrédients et obtenir un grosse portion de soupe.

Mettre l'oeuf dans un chaudron et couvrir d'eau. Porter à ébullition puis baisser légèrement le feu. À partir de l'ébullition, compter 4 minutes puis déposer l'oeuf dans l'eau froide. Laisser reposer quelques minutes avant d'écaler. Réserver.

Chauffer le bouillon dans un petit chaudron avec les champignons. Ajouter les bok choy et cuire jusqu'à ce qu'une fourchette les transperce facilement. N'hésitez pas à ajouter un peu d'eau au bouillon en cours de cuisson si vous trouvez qu'il s'évapore un peu trop.

Pendant ce temps, cuire les nouilles selon les instructions du fabricant. Égoutter.

Dans un grand bol, déposer le cervelas et les nouilles. Ajouter les bok choy et les shiitakes. Mélanger le miso dans le bouillon puis verser sur les ingrédients de la soupe. Garnir avec l'oignon vert haché et l'oeuf coupé en deux.

La tradition veut qu'on mange les nouilles bruyamment, avec des baguettes, et qu'on boive le bouillon à même le bol. Et il faut finir son bol, sinon c'est impoli !

mardi 24 février 2015

Monkey squares

Je n'ai pas osé traduire le titre de cette recette. Ça aurait donné un truc bizarre, genre "carrés simiesques". Pas très vendeur ! Pourtant ces carrés sont très bons avec leur petit côté sucré salé. La seule chose que je déplore, c'est qu'on ne goûte pas assez la banane.

32 petits carrés

1 1/2 tasse de chapelure de biscuits au chocolat
1/3 tasse de beurre fondu
1 1/2 tasse de bananes séchées
1 tasse de pépites de chocolat
1 tasse d'arachides rôties salées
3/4 tasse de pépites de beurre d'arachide
1 boîte de lait condensé Eagle Brand

Mélanger la chapelure et le beurre et presser au fond d'un moule 8x11 pouces. Concasser les bananes au robot culinaire et étaler sur la croûte. Parsemer de pépites de chocolat, d'arachides rôties salées et de pépites de beurre d'arachide. Couvrir avec le lait condensé.

Cuire au four à 350°F pendant 30 minutes.

Refroidir complètement avant de couper en carrés.

dimanche 22 février 2015

Gaufres style churros

Lorsque j'ai préparé mon paneer, j'ai obtenu environ 2 1/2 tasses de petit lait. Il n'était pas question de le jeter ! Je me suis donc *sacrifiée* et j'ai fait des gaufres le lendemain matin. Que j'ai "déguisées" en churros avec une petite sauce au chocolat. C'est dur la vie !

À noter : mon gaufrier produit 2 petites gaufres carrées à la fois. Si vous possédez un gaufrier qui produit de grosses gaufres rondes, j'imagine que vous en obtiendrez environ moitié moins.


20-24 gaufres

Gaufres :

215g de farine tout usage
70g de farine de blé entier
70g de fécule de maïs
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 1/2 tasse de petit lait (ou de babeurre)
1/2 tasse de lait
2 cuillères à soupe de beurre fondu
1/2 cuillère à thé de vanille
2 gros oeufs, jaune et blanc séparés
3 cuillères à soupe de sucre

Sauce au chocolat :

1/2 tasse de sucre
2 cuillères à soupe de cacao
1 1/2 cuillère à soupe de beurre
1/4 tasse d'eau, environ
1/4 cuillère à thé de vanille

Pour garnir : mélange de sucre et de cannelle

Préparer la sauce au chocolat. Dans un petit chaudron, mettre tous les ingrédients sauf la vanille. Ajuster la quantité d'eau de manière à ce que le mélange soit liquide mais pas trop (il n'épaissira pas beaucoup plus).

Porter ébullition en fouettant. Bouillir 1 minute. Retirer du feu et incorporer la vanille. Réserver.

Dans un petit bol, mélanger la cannelle et le sucre pour la garniture. Réserver.

Préparer les gaufres. Fouetter les blancs d'oeufs avec le sucre jusqu'à la formation des pics fermes. Réserver.

Dans un bol, mélanger les ingrédients humides. Dans un grand bol, mélanger les ingrédients secs. Verser les ingrédients humides dans les ingrédients secs et fouetter jusqu'à homogénéité. Incorporer les blancs d'oeufs montés délicatement à l'aide d'une spatule.

Cuire dans un gaufrier. Servir à mesure que c'est prêt ou déposer les gaufres dans un four chaud (200°F) en attendant le service.

Pour servir, découper les gaufres en lanières. Beurrer légèrement chaque lanière et les tremper dans le mélange de sucre et de cannelle puis dans la sauce au chocolat chaude.

Les gaufres en surplus se congèlent très bien.

vendredi 20 février 2015

Saag paneer

De kossé ? C'est simplement un plat indien aux épinards et au fromage frais. Un des plats que j'adore dans les restos indiens. Fallait bien que j'essaie, puisque la recette est dans mon livre The Curry Secret. Et ça faisait longtemps que je voulais faire moi-même du paneer (fromage frais). C'est très facile à réaliser mais le rendement en fromage est vraiment minimal. Pour un litre de lait, j'ai obtenu 90g de paneer ! Prochaine fois, je vais voir si je peux m'en procurer du déjà fait dans une épicerie asiatique. Aussi, je pense que cette recette serait meilleure si on doublait la quantité de paneer. Mais elle est quand même très très bonne ainsi !


4 portions

Paneer :

1 litre de lait
3 cuillères à soupe de jus de citron

Saag paneer :

1 cuillère à soupe d'huile de canola
2/3 tasse de base de curry
1 lb d'épinards hachés surgelés, décongelés, en purée
1/2 cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de cumin
1/2 cuillère à thé de poudre de piment fort
1 cuillère à thé de garam masala

Préparer le paneer. Porter le lait à ébullition à feu moyen-vif en brassant souvent pour éviter de coller. Dès que le point d'ébullition est atteint, ajouter le jus de citron et brasser. Le lait va cailler rapidement. Verser le mélange dans une passoire garnie d'une double épaisseur de coton à fromage. Récupérer le petit lait pour faire des crêpes, gaufres, muffins, pain, etc.

Fermer le coton fromage et déposer la boule dans une assiette creuse. Déposer une petite assiette sur la boule de fromage et ajouter un poids (une conserve de tomates ici). Presser pendant 15-30 minutes.

Retirer délicatement le paneer du coton fromage et réfrigérer jusqu'à utilisation.

Préparer le saag paneer. Chauffer l'huile dans une grande poêle. Lorsque bien chaude, ajouter la base de curry. Cuire en brassant pendant environ 5 minutes, jusqu'à épaississement.

Ajouter les épinards et les épices et mijoter pendant 10 minutes.

Incorporer le paneer en cubes et mijoter 5 minutes de plus. Servir avec un pain naan.

mercredi 18 février 2015

Poulet Dhansak

Cette recette est une saga ! Il faut réaliser plusieurs pré-recettes et les assembler pour obtenir la recette finale. Beaucoup de travail, mais c'est vraiment très bon. Je vous suggère de doubler ou tripler la recette si vous le désirez. Les restes se congèlent très bien.

J'ai acheté le livre The Curry Secret il y a quelques semaines. J'ai lu plusieurs critiques pour trouver le meilleur livre de recettes indiennes et celui-ci revenait souvent. En fait, c'est un recueil de recettes "comme dans les curryhouses britanniques". En gros, ce sont les recettes typiques qu'on retrouve dans les restaurants indiens occidentaux. Je dois avouer que c'est effectivement très semblable à la bouffe de resto et je risque de tester plusieurs recettes provenant de ce livre.

La recette commence par la réalisation d'une base de curry. Vous obtiendrez environ 6-7 tasses de sauce de base. Les restants se congèlent très bien (en portions d'une tasse) et vous faciliteront beaucoup la tâche lorsque vous voudrez refaire une autre recette provenant de ce livre.


4 portions

Base de curry :

900g d'oignons hachés
50g de gingembre frais tranché
50g d'ail frais
5 tasses d'eau
1 cuillère à thé de sel
225g de tomates en boîte, réduites en purée lisse
1 cuillère à soupe d'huile de canola
1 cuillère à thé de pâte de tomate
1 cuillère à thé de curcuma
1 cuillère à thé de paprika

Poulet :

1 lb de poitrine de poulet en cubes
1 cuillère à soupe d'huile de canola
1/2 cuillère à thé de curcuma
2 cuillères à soupe de base d'oignon réservée

Tarka dal :

2 cuillères à soupe combles de lentilles rouges
1 tasse d'eau
Une pincée de sel
1/2 petit oignon, haché
1 gousse d'ail, hachée finement
1/2 cuillère à soupe de beurre
Une pincée de curcuma
1/4 cuillère à thé de garam masala

Poulet Dhansak :

1 cuillère à thé d'huile de canola
1 1/4 tasse de base de curry
Tarka dal
Poulet préalablement cuit
Sel au goût
1/2 cuillère à thé de poudre de piment fort, au goût
1 petit piment fort vert haché, au goût
1 1/2 cuillère à thé de garam masala
1 cuillère à thé de cumin
2 cuillères à soupe de jus de citron
Coriandre fraîche ciselée pour garnir

Préparer la base de curry. Réduire en purée lisse le gingembre, l'ail et 1 tasse d'eau.

Dans un grand chaudron, mettre les oignons, le sel et la purée d'ail et de gingembre. Couvrir, porter à ébullition puis mijoter à feu doux, à couvert, pendant 45 minutes. Réduire en purée lisse. Réserver 2 cuillères à soupe de ce mélange pour la cuisson du poulet.

Dans un grand chaudron, chauffer la purée de tomate, l'huile, le curcuma et le paprika. Porter à ébullition puis mijoter à feu doux, à découvert, pendant 10 minutes, en brassant souvent. Incorporer le mélange d'oignons, porter à ébullition puis mijoter à feu doux, à découvert, pendant 25 minutes, en brassant et en écumant régulièrement.

Préparer le tarka dal. Dans un petit chaudron, mettre les lentilles, le sel et l'eau. Porter à ébullition puis mijoter à feu doux, à découvert pendant 20 minutes en écumant régulièrement. Couvrir partiellement le chaudron et cuire 40 minutes de plus, en brassant souvent.

Pendant ce temps, frire les oignons et l'ail dans le beurre jusqu'à ce que les oignons soient bruns pâles. Ajouter le curcuma et le garam masala, mélanger puis verser dans la préparation de lentilles. Bien mélanger.

Préparer le poulet. Mettre l'huile, le curcuma et la base de curry dans une poêle. Cuire en brassant, à feu moyen, jusqu'à ce que la sauce foncisse, environ 5 minutes. Incorporer le poulet, bien mélanger pour enrober, et cuire à feu moyen-doux environ 15-20 minutes en brassant fréquemment, jusqu'à ce que le poulet soit cuit. On peut réserver le poulet à cette étape et terminer la recette un autre jour.

Préparer le poulet dhansak. Dans une grande poêle, chauffer l'huile, la base de curry et le tarka dal. Porter à ébullition. Ajouter le poulet, le sel, la poudre de chili et le piment fort. Bien mélanger et cuire cuire à feu élevé en brassant, jusqu'à ce que la sauce épaississe. Baisser le feu et mijoter à feu doux 5 minutes de plus. Incorporer le garam masala, le cumin et le jus de citron.

Servir garni de coriandre ciselée et accompagné d'un pain naan.

lundi 16 février 2015

Potage de poivron rouge rôti aux tortillas

Mon frère a la fâcheuse habitude d'acheter des trucs au Costco et de me les donner quand il ne les aime pas. Bon, je dis "fâcheuse", mais je crois que ça l'est plus pour lui que pour moi... Cette fois-ci, j'ai eu droit à une énorme jarre de poivrons rouges grillés. Le problème : ils étaient en saumure. Qu'à cela ne tienne, je les ai désaumurés dans l'eau une vingtaine de minutes et ça a amplement fait l'affaire. Et puis j'aime tellement les poivrons rouges grillés, je n'allais pas passer à côté de cette occasion !

J'ai choisi de les tester dans cette super soupe bien colorée et relevée aux saveurs mexicaines, par une journée de grand froid. Rien de mieux pour se réchauffer ! Et le petit crunchy des tortillas frits est plus que bienvenu :)


4 portions

4 gros poivrons rouges grillés (maison ou du commerce) - 350g une fois grillés et pelés
1 oignon haché
3 gousses d'ail écrasées
1 1/2 cuillère à soupe de pâte de tomate
1 cuillère à thé de cumin
1/2 cuillère à thé de paprika
1/8 cuillère à thé de chipotle moulu
2 tasses de bouillon de poulet ou de légumes
1/2 cuillère à soupe de fécule de maïs délayée dans 1 cuillère à soupe d'eau
Sel et poivre au goût
2 petits tortillas de maïs souples (ou 1 tortilla de blé régulier), en lanières
1 cuillère à soupe d'huile de canola

Faire revenir l'oignon et l'ail dans un peu d'huile quelques minutes. Ajouter la pâte de tomate et les épices. Cuire en brassant pendant 1 minutes. Incorporer les poivrons grillés et le bouillon. Couvrir, porter à ébullition puis mijoter à feu doux pendant 15 minutes.

Réduire en purée lisse en prenant soin d'ajouter la fécule de maïs diluée dans l'eau.

Pendant ce temps, frire les lanières de tortillas dans l'huile de canola jusqu'à bien dorées. Égoutter sur un essuie-tout.

Servir la soupe garnie de tortillas frites, de cubes d'avocat, de féta et de coriandre fraîche.

samedi 14 février 2015

Soupe aux tortellinis, champignons et épinards

Pour faire suite à la plus qu'excellente soupe aux tortellinis que j'ai fait l'an dernier, j'ai décidé d'essayer une autre version, provenant encore du blog Closet Cooking. Je dois avouer préférer la version tomatée, mais celle-ci est tout de même bien réconfortante ! Aussi, je suggérerais d'ajouter le parmesan au moment de servir car j'ai ajouté le mien durant la cuisson, comme l'indique la recette originale, mais il a fait un gros tapon dans la soupe au lieu de fondre et de se mélanger au bouillon.


4 portions

1 cuillère à soupe de beurre
2 paquets de champignons (454g total)
1 oignon haché
1 cuillère à soupe de persil frais haché
1 cuillère à soupe de farine
2 cuillères à soupe de vin blanc
4 tasses de bouillon de poulet
225g de tortellini au fromage
1 croûte de parmesan (facultatif)
142g de bébés épinards
Sel et poivre au goût
1/2 tasse de parmesan râpé (40g)

Faire revenir les champignons dans le beurre jusqu'à ce qu'ils aient rendu toute leur eau et qu'ils soient bien dorés. Retirer du chaudron et réserver.

Dans le même chaudron, faire revenir l'oignon et l'ail quelques minutes. Ajouter le persil et la farine et bien mélanger. Déglacer avec le vin blanc.

Remettre les champignons dans le chaudron avec le bouillon, la croûte de parmesan et les tortellini. Porter à ébullition et mijoter 10 minutes, jusqu'à ce que les tortellini soient cuits. Ajouter les épinards. Lorsque les épinards sont tombés, rectifier l'assaisonnement. Retirer la croûte de parmesan. Servir garni de parmesan râpé.